fbpx

Rejoins les contacts privés et profite de ta checklist organisation en cadeau de bienvenue 🚀

Ton objectif : arriver sur la première page Google afin d’obtenir un gros trafic sur ton site ?

Je suis là pour t’aider à comprendre le référencement naturel et à l’appliquer. À l’aide du livre d’Olivier Andrieu intitulé “Référencement Google, mode d’emploi” et de mon travail de tous les jours ; parlons SEO.

SEO aka Search Engine Optimizer est le mot anglais pour définir le référencement naturel de ton site. Dans cet article, je serai brève sur l’optimisation du site en lui-même (ce n’est pas mon domaine de prédilection). Toutefois, il y a 2-3 choses à maîtriser pour améliorer son référencement aux yeux de Google. Il sera plus question ici, de l’optimisation de votre contenu textuel : la rédaction web.

J’ai écrit un article si vous voulez me connaître un peu plus et savoir pourquoi je me suis lancée dans la rédaction web

Optimiser son référencement naturel grâce au contenu textuel 📝

“C’est trop simple la rédaction web”. Toi aussi tu as déjà entendu/vu/lu cette phrase ? Malheureusement, je crois que certaines personnes ne voient pas la rédaction web comme un “vrai” métier. Lisez un peu cet article, que je vous prouve le contraire.

Le rédacteur web a plusieurs casquettes et doit maîtriser plusieurs domaines. La technique, le rédactionnel, le marketing et le social (rien que ça), sont nécessaires pour avoir un bon référencement. Ce sera uniquement un article sur la partie rédactionnelle, mais sachez que les autres domaines ne sont pas à laisser de côté au contraire !

Choisir les bons mots-clés

Le choix des mots-clés est sûrement l’étape la plus importante et la plus difficile pour optimiser son référencement naturel. Tu dois prendre en compte l’intérêt qu’ont les utilisateurs pour ce mot-clé et/ou cette expression. En effet, si personne ne recherche le mot-clé que tu as choisi, tu seras premier sur la page Google, mais ton trafic n’augmentera pas : c’est sans intérêt. C’est pour ça que tu dois également prendre en compte la faisabilité du mot-clé. Certes, il ne faut pas choisir un mot-clé où il est trop facile de se positionner, mais le contraire est valable aussi. Ça ne sert à rien, de se positionner sur un mot-clé trop populaire : tu vas te noyer dans la masse et personne ne te verra !

Comment trouver un mot-clé ? Appuie-toi sur ton article. De quoi parle-t-il ? Prends un ou plusieurs mots et rends-toi sur des bases de données ou des générateurs de mots-clés pour définir précisément le mot ou la suite de mots qui renvoie à ton article.

Ne prends pas cette étape à la légère ! Le référencement naturel de ton article repose sur le(s) mot(s)-clé(s) choisi(t) !

Les sites qui me sauvent la vie (et qui sont compatibles) :

YOODA INSIGHT qui t’affiche le nombre de recherche par mois du mot choisi, la concurrence et le nombre de pages avec ce mot-clé.
UBERSUGGEST a le même fonctionnement que Yooda excepté qu’il nous précise la difficulté du positionnement (vise le niveau moyen c’est un bon compromis).
ANSWERTHEPUBLIC qui répertorie les questions les plus souvent posées par les utilisateurs. Tu peux t’en inspirer pour trouver les réponses à ces questions et en faire un article !
✅ Et enfin, GOOGLE tout simplement. Quand tu tapes une recherche, regarde les propositions qui s’affichent ! Tu peux également aller en bas de la page de ta recherche Google, tu trouves d’autres propositions !

Structurer et rédiger ton article

Après avoir choisi tes mots-clés, il est temps de choisir ton champ lexical. Google aime les articles qui ont une valeur ajoutée. Autrement dit, tu dois rédiger en ayant un vocabulaire fourni et en apprenant quelque chose à tes lecteurs. Pour cela, tu dois choisir 4-5 mots qui se rapprochent du sujet de ton article afin que Google saisisse mieux son contenu). Par exemple, si ton mot-clé est “voyage Italie”, choisis d’autres expressions sur le même thème comme “partir en été”, “visiter l’Europe”.

Utilise absolument les balises <H1/> jusque <H6/> pour structurer ton article et changer la taille du texte ! J’utilise ces balises en tant que H1 = le titre (où tu mets ton mot-clé au début si possible), H2 = les titres des parties et H3 = les sous-titres. Google lira en priorité ces balises, donc prends en soin ! Elles expliquent de quoi parle l’article, donc profites-en pour en mettre tes mots-clés !

Mettre des mots en gras est important, mais ils ne doivent pas dominer dans le texte. Mets en gras les mots que tu considères essentiels à la compréhension de l’article et/ou à retenir.

✅ Petit conseil : Mets ton mot-clé principal en gras tous les 100 mots minimum.

Concernant le référencement naturel dans les contenus textuels, il est essentiel de bien écrire (faire des phrases entières, mettre des mots de liaison,…), ne pas faire un article trop court avec une mise en page peu attirante et diversifier son vocabulaire !

Optimiser son article pour le SEO 💻

Maintenant que tu as rédigé ton article, il faut optimiser ta page ! Et oui, le travail n’est pas terminé, le référencement naturel prend en compte encore plusieurs petites choses :

Attribut “ALT”

Si tu ajoutes une image, intéresse-toi à l’attribut “ALT” (= le texte alternatif) qui te sert à mettre un texte en rapport avec l’image. N’oublie pas de remplir la balise “title” de l’image pour les malvoyants ainsi que le nom du fichier. Le nom de l’image te permet de mettre des mots-clés séparés par un tiret haut (-) qui définissent l’image

La balise Meta Description

Tu dois remplir la balise metadescription qui contient le texte fourni au moteur de recherche en guise de description de la page. C’est ce texte qui va attirer l’internaute, donc travaille-le de manière à ce qu’il résume ton article et attise la curiosité.
⚠️ C’est un texte rédigé et non un enchaînement de mots-clés !

La balise <title/>

La balise <title/> de l’article est également à remplir avec soin. Choisir un titre qui contient le plus de mots-clés pertinents pour ton article accompagnés de 7 à 10 termes descriptifs.

Ajoute des liens !

Enfin, tu dois rajouter des liens ! Tu as deux types de liens à ajouter : les liens internes (tes articles de blog) en rapport avec le sujet de l’article en cours. Ne surcharge pas ta page de liens, la moyenne serait entre 3 et 8 liens qui doivent se trouver dans ton contenu textuel ou en fin d’article !

Pour que ton article soit “SEO-Friendly“, tu dois faire de l’échange afin de relier les idées. Autrement dit, tu dois ajouter des liens vers d’autres sites que l’on appelle des liens externes. Choisis des sites populaires où les informations sont vérifiées. Par contre, il faut mettre en valeur tes liens internes. Pour cela, mets 2 fois moins de liens externes !

✅ Petit conseil : ne surtout pas écrire “Cliquez ici” ou “lire la suite”, Google ne comprendra pas le sujet du lien.

Je t’ai donné un maximum de conseils pour avoir un référencement naturel au top, mais n’oublie pas que tu écris pour tes lecteurs en premier lieu et non Google ! Reste toi-même !
Alors, c’est toujours “trop simple” la rédaction web ? 💁‍♀️

Si tu as du mal avec le référencement naturel, tu peux faire appel à mes services sur mon site !

Et surtout, n’oublie pas : tu es la meilleure ⚡

Signature Rédaction Justine

Rejoins les contacts privés et profite de ta checklist organisation en cadeau de bienvenue🚀

Recevez mes tarifs

 

Pour recevoir mes offres et leurs tarifications, vous devez m'en faire la demande par e-mail. 

 

Vos données sont sécurisées et restent confidentielles.

Vous allez recevoir dans 5 minutes un e-mail avec les informations sur mes tarifications.

Rejoins la #teamautoentrepreneuse !

 

Tu veux avoir des conseils, des astuces et suivre les dessous du blog ?

Rejoins-nous et reçois ton cadeau de bienvenue !

 

Bienvenue dans la team !